Comment aider son jeune enfant à se réadapter à la crèche ou chez son assistante maternelle
assistante maternelle / maman
Ce post est plutôt à destination des parents qui vont remettre leur enfant à la crèche ou chez une assistante maternelle ces jours-ci.
Votre assistante maternelle ou la structure qui accueille vos enfants a du vous informer : il y a des mesures drastiques mises en place pour protéger enfants et adultes.
Mais ce dont on parle peu, c’est comment les enfants vont vivre cette situation.
Il ne faut pas se le cacher, pour eux ça risque d’être compliqué.
Pour nous déjà, ce n’est pas simple de se faire à tous ces changements, qui sont brusques et rapides. Et puis nous sommes aussi dans l’incertitude sur ce que nous aurons ou non droit de faire, à partir de quand et jusqu’à quand.
Alors je vous laisse imaginer comment un tout petit, dont le cerveau est en pleine construction (pour info il se termine à 27 ans !), peut vivre ces brusques changements !
Donc le retour à la crèche, chez l’assistante maternelle est un nouveau gros changement à vivre. Comment faire pour qu’il le vive au mieux ?
Voici quelques idées :
  • tout d’abord je ne pense pas que votre enfant aura oublié la personne qui se charge de lui (même si c’est possible). Il devrait être heureux de retrouver une personne de confiance. Personnellement, je n’aurais pas trop d’inquiétude là dessus.
  • cependant, il peut y avoir au cours de la – des – journées, quelques décharges émotionnelles :
  • On vous demande d’avoir deux doudous, un qui reste dans la structure, l’autre chez vous. A mon sens, il vaut mieux laisser le « vrai » doudou dans la structure : le doudou étant un objet transitionnel, il aura plus de facilités à s’en passer avec vous (ça ne sera pas simple, pas simple de lui imposer un 2ème doudou… mais c’est plus sécurisant pour lui quand il n’est pas à la maison.
  • Dites à la structure, à votre ass mat, ce qui a changé dans les habitudes de votre enfant. Ca ne pourra sans doute pas être possible de le refaire. Mais les pros pourront mettre des mots pour expliquer la différence à votre enfant entre la maison et « ici »
  • Le matin, s’il est ronchon, mettez des mots sur ce qui se passe « je vois que c’est difficile pour toi ce matin. Tu ne comprends pas trop ce qui se passe. Tu aurais eu envie de rester avec moi. » rien de plus. Reconnaître et mettre en mots l’émotion d’un tout petit, c’est l’aider à comprendre et à traverser cette émotion
  • Le soir pareil : « tu t’es bien amusé ! Tu n’as pas envie de partir, tu es encore très occupé ». ou encore « tu es en colère. Je ne sais pas si c’est parce que tu as envie de rester ou si tu es en colère contre moi. Tu as le droit d’être en colère. Maintenant je suis là. Nous allons rentrer à la maison. »
  • s’il est assez grand, vous pouvez inventer un petit geste « magique » que vous ferez le matin pour vous dire au revoir. Par exemple mettre votre main sur votre coeur et lui envoyer ensuite votre amour avec votre main, dessiner un petit coeur de la même couleur sur votre main et la sienne, enfermer un baiser dans sa main…
  • et puis surtout, rappelez-vous qu’en ces temps extraordinaires, l’important est d’aimer, de rassurer… Il sera toujours temps de revenir sur l’apprentissage des règles